Journée d’étude : droit au plaisir, droit de choisir ?

6 août 2018|

 Le vendredi 7 décembre 2018 de 8h30 à 17 h 45 à l’ARIFTS Site nantais – 10 rue Marion Cahour – 44400 REZE (cf affiche jointe)

Inscription avant le 26 novembre 2018 auprès de Carine MORISSEAU – 02-41-22-40-72 / c.morisseau@arifts.fr (Gratuit) Télécharger le bulletin d’inscription

Faire valoir les droits et libertés fondamentaux relatifs au corps et à l’esprit des personnes concernées.

Le projet de cette journée d’études part du postulat, formulé par et avec Marcel NUSS, que la vie affective et sexuelle est un besoin inhérent à l’épanouissement de l’être humain, quelle que soit sa situation, notamment de handicap.

« La sexualité joue un rôle fondamental dans le développement de tout être humain : il est donc indispensable qu’elle ait une place dans l’écoute, l’information, l’orientation et le soutien des personnes handicapées. La prise en compte de la sexualité renforce le projet de vie personnelle, soutient le développement de la personnalité, accompagne les personnes handicapées dans leur adaptation à la société. » (Tremblay, 2001)

Au-delà des représentations, cette idée est également portée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) « la santé sexuelle est un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social lié à la sexualité ». Elle nécessite « une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, ainsi que la possibilité d’avoir des relations sexuelles sources de plaisir et sans risques, ni coercition, discrimination et violence ».

Mais force est de constater que si personne ne remet en question la place de la sexualité dans le développement humain, la question prend une autre tournure quand il s’agit des personnes en situation de handicap. Le déni, l’évitement, l’interdit… s’interposent le plus souvent entre les personnes en situation de handicap et leur sexualité. Elles ne sont pourtant ni des anges asexués, incapables d’exprimer des désirs sexuels, ni des bêtes inaptes à canaliser leurs pulsions sexuelles (Giami, 1983).

En collaboration avec Marcel NUSS, nous organisons cette journée d’études qui a pour fonction de bousculer les représentations vers un élan de lucidité : le droit au plaisir mais surtout le droit de choisir ?

Partager cet article: