Sophie Cluzel “favorable à l’accompagnement de la vie sexuelle des handicapés”

Sophie Cluzel “favorable à l’accompagnement de la vie sexuelle des handicapés”

C’est un tabou encore bien ancré dans la société, mais que le gouvernement a pris le parti d’aborder franchement. Dans une lettre adressée samedi à Jean-François Delfraissy, président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), Sophie Cluzel lui demande de se pencher, à nouveau, sur la question des droits sexuels des handicapés. “Force est de constater que certains de nos concitoyens, parce qu’ils sont en situation de handicap, en sont privés, pour certains à vie. Sans aucune solution adaptée, ils sont condamnés à vivre dans une abstinence non choisie”, écrit la secrétaire d’État.

Une formation innovante proposée par l'ARIFTS

Une formation innovante proposée par l'ARIFTS

Sensibilisation et accompagnement des projets innovants pour la vie affective, sensuelle et/ou sexuelle des personnes en situation de handicap avec Marcel et Jill NUSS, Bruno PY et François CROCHON

Témoignage : Accompagnement sexuel

Témoignage : Accompagnement sexuel

Handicap : accompagnant.e sexuel.le, une profession taboue ? Malgré les risques qui pèsent sur elle, Peggy reçoit Mickael, son assistant sexuel, une fois par mois. Un moment primordial pour la femme qu’elle est. Publié sur Positivr.fr le 5 février 2019 à 14:03 – Mis à jour le 6 février 2019 à 7:04 par Mathilde Sallé de Chou «…

Je t’aime, etc. Quid des acompagnant.e.s sexuel.le.s ?

Je t’aime, etc. Quid des acompagnant.e.s sexuel.le.s ?

Fabrice et Christine eux aussi revendiquent avoir le droit au plaisir ! Avoir envie de faire l’amour a priori c’est quelque chose qui nous paraît naturel et logique mais comment faire lorsque le handicap rend difficile la rencontre ? Certains d’entre eux font donc appel à des assistants sexuels. Pour aller plus loin sur le sujet, Bruno Py, professeur de droit à la faculté de Nancy conseille l’association APPAS qui milite pour faire reconnaître le statut d’assistant sexuel.

Journée d’étude : droit au plaisir, droit de choisir ?
Journée d’étude : droit au plaisir, droit de choisir ?

Journée d’étude : droit au plaisir, droit de choisir ?

Faire valoir les droits et libertés fondamentaux relatifs au corps et à l’esprit des personnes concernées.